Bilan de l’emploi associatif sanitaire et social : troisième trimestre consécutif de baisse !

Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé (porté par l’Uniopss), et l’association Recherches & Solidarités, ont rendu public début juillet un bilan de conjoncture sur l’emploi associatif sanitaire et social pour le 1er trimestre 2018.

Selon le bilan trimestriel du Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé (porté par l’Uniopss), et l’association Recherches & Solidarités, rendu public début juillet, les effectifs salariés des associations sanitaires et sociales sont en repli de 0,2 % entre le quatrième trimestre 2017 et le premier trimestre 2018.

Sur un an entre le 1er trimestre 2017 et le 1er trimestre 2018, les effectifs ont baissé de 0,4 % dans les associations sanitaires et sociales. Si ces évolutions sont rarement mono-factorielles, le changement radical de politique en matière d’emplois aidés, à l’été 2017, montre certainement ses premiers effets et se répercute sur l’ensemble associatif (- 1,1 %). Le secteur sanitaire et social était le premier bénéficiaire d’emplois aidés en volume mais pas en pourcentage de l’emploi sectoriel. Ce sont ainsi les autres secteurs associatifs qui ont été les plus impactés entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018 (- 2,1 %).

D’autre part, le secteur de l’aide à domicile, inclus dans l’action sociale sans hébergement, était peu tourné vers les CUI-CAE mais affiche une baisse de 1,4 % en glissement annuel. La baisse répétée de l’emploi associatif dans l’aide à domicile témoigne des grandes difficultés structurelles de ce secteur.